Questions fréquentes

Vous venez de découvrir l'étiopathie ? S'il vous reste des questions, tâchons d'y répondre ici.


faq

Voici la synthèse des questions posées de manière récurrente sur l'étiopathie :


Cliquez sur la question pour faire apparaitre la réponse :

  • Faut-il consulter son médecin avant ?

    Non, une prescription médicale n'est pas nécessaire pour consulter un étiopathe.


    Le patient peut donc s'y rendre de sa propre initiative.

  • L’étiopathe prescrit-il ?

    Non, l'étiopathe ne prescrit aucun médicament ou substance.


    Son traitement est purement mécanique et manuel.

  • Quel est le prix d’une séance d’étiopathie ?

    Le tarif est libre selon les praticiens et leurs emplacements.


    Une consultation coûte 120 francs à la permanence.

  • L’étiopathie est-elle remboursée ?

    Oui, les consultations sont généralement remboursée à hauteur de 80% via les complémentaires. Elles ne sont pas prises en charge par LAMal.


    Contactez votre assurance pour en savoir plus.

  • Combien de temps dure une consultation ?

    La durée d'une consultation est vraiment variable selon les problèmes présentés par le patient.

    Cela peut durer un quart d'heure ou plus d'une heure.


    Une première consultation est toujours plus longue du fait de l'ananmnèse, de la même manière qu'un traitement étiopathique digestif sera toujours plus long que le traitement d'un simple toricolis.

  • Combien de séances sont nécessaires ?

    Il faut généralement compter entre 3 et 5 séances pour la grande majeure partie des pathologies soignées en étiopathie.


    Dans les cas les plus graves ou complexes, une dizaine de séances peut être nécessaire.

  • Pourquoi consulter un étiopathe ?

    Plusieurs facteurs sont à l'origine de la découverte de l’Étiopathie par le patient. Le plus souvent c'est par le bouche à oreille que le patient est dirigé vers un étiopathe, après avoir tout essayé. Les amis, voisins ou collègues de bureau du patient sont en l'occurrence les meilleurs prescripteurs car ils expliquent et démontrent à partir de leur cas personnel : la sureté du diagnostic, la rapidité d’action et le résultat obtenu.


    Par ailleurs, d'autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte : réactivité du praticien, résultats avec un raccourcissement des traitements entrepris, donc économie de temps et d’argent.


    Critère d’efficacité essentiel, le diagnostic de l’étiopathe est immédiat, non moins fondamental son champ d’application est parfaitement défini et connu, ce qui lui permet le cas échéant une réorientation sur le bon trajet médical : urgences abdominales, douleurs post chutes (sport), pathologie lourde médicale ou chirurgicale.

  • Existe-t-il des contres-indiquations à l'étiopathie ?

    Oui, des contre-indications existent. Ou plus exactement, des cas où l'Étiopathie n'est pas indiquée.


    L'étiopathe par sa méthode clinique d'approche sait discerner rapidement ce qui relève de sa compétence. La recherche systématique de la cause des pathologies va permettre la juste orientation de son patient dans le parcours médical. Le champ d'application et de pratique d'un étiopathe est parfaitement déterminé, ce qui va permettre de guider le choix thérapeutique et de répondre à la demande du patient, soit en le traitant immédiatement par intervention étiopathique, soit en lui indiquant la thérapie idoine et le choix médical correspondant.

  • Prise en charge un nourrisson ?

    Oui, les nourrissons comme les autres sont sujets à des troubles d’origines mécaniques. Parmi les troubles les plus courants chez le nourrisson, on trouve :


    • Les troubles du transit sont une des premières conséquences des dysfonctions mécaniques digestives locales. Ainsi des phénomènes de type diarrhées, constipations ou reflux, sont des indications thérapeutiques nécessitant une prise en charge étiopathique. Il s’agira pour l’étiopathe d’avoir une approche digestive mécanique et locale.
    • Les rhinites et otites chroniques sont consécutives à une modification de la physiologie locale des muqueuses. Cette altération des muqueuses favorise le développement de troubles infectieux. L’étiopathe, dans son approche causale et mécanique, permettra de rétablir un fonctionnement correct.
  • Prise en charge une femme enceinte ?

    Oui, la grossesse n’est en aucun cas une contre-indication à une prise en charge étiopathique.


    Le développement du fœtus conduit à une modification importante de l’organisation spatiale du système digestif de la mère augurant des troubles digestifs (reflux gastro-oesophagien, pesanteur abdominale, satiété précoce…).


    La grossesse induit une modification évidente du système vertébral lombaire et du bassin. Ces modifications peuvent être à l’origine de trajets douloureux dans les membres inférieurs : névralgie sciatique, fémorale. Un travail mécanique articulaire permettra de solutionner les phénomènes névralgiques de façon définitive.

  • Attention aux faux étiopathes !

    L'étiopathie est une science à part entière, les six années d'études nécessaires sont spécifiques. Ainsi l'étiopathie, telle que pratiquée dans notre centre, est pratiquée par des étiopathes inscrits au registre suisse et à l'institut suisse d'étiopathie.


    De ce fait, certains patients ont eu de mauvaises expériences en consultant des personnes se disant, à tord, étiopathe. Un étiopathe n'est pas un ostéopathe, ni un chiropraticien, ni un physiothérapeute. Toutes ces approches, champs d'application ou savoir-faire sont totalement différents. Referez-vous toujours au registre national pour éviter les surprises... L'Institut est là pour vérifier la qualité et le sérieux des étiopathes que vous pourriez être amenés à consulter.